Protecting - Environment - Association (PEA)

Website

Mission Statement

Défendre l'environnement et les Droits de l'homme

Description

a) Qui sommes-nous ?
Protecting Environment(PEA) est un groupe de jeunes intellectuels qui travaille pour améliorer la situation des questions Environnementales et des Droits de l’Homme dans les pays membres de l’Union Africaine, à fortiori en République du Congo.
Depuis 2014, nous avons recentré la majeure partie de nos actions autour de la RSE, dans les 7 questions centrales de l’ISO 26000 : Gouvernance ; Droits de l’Homme ; Relation et condition de travail ; Environnement ; Loyauté des pratiques ; Questions relatives aux consommateurs ; Communauté et Développement Local.
Nous n’abandonnons jamais quel que soit les difficultés que nous rencontrons. Mais, nous observons, décidons, agissons avec les jeunes et pour les communautés locales et autochtones.
b) Notre histoire
Face aux pollutions diverses (sol, eau et air), au dérèglement climatique, à l’accroissement de la pauvreté, au braconnage et aux injustices environnementales. Un groupe de jeunes Congolais intellectuels se sont concerté depuis 2010, multipliant des tables rondes et des débats pour agir en faveur de l’environnement et contribuer à la sauvegarde de notre planète.
C’est ainsi que le 12 août 2011, fut créée Protecting Environment(PEA) à Brazzaville, sous l’impulsion de Serge Patrick MVOUAMA, MAKOKA Clovis et AVEKITE Second.
c) Notre personnel
Protecting Environment est composé de : 50 Bénévoles(30 homme et 20 Femmes) ; 4 Consultants( 2 hommes et 2 Femmes) ; 3 Conseillers(2 Hommes et 1 Femme) et 2 Permanents.
d) Missions/Objectifs
Nos missions : Défendre l’environnement et les Droits de l’Homme.
Nos Objectifs : L’objectif général est de contribuer à la protection de l’homme et de l’environnement. Les objectifs spécifiques sont de contribuer :
-A la gestion durable des Forêts ;
-A la lutte contre la pollution (sol, eau et air) ;
-A la lutte contre le changement climatique
e) Méthodes d’intervention
Nos méthodes d’intervention : Etudes/Enquêtes ; Plaidoyer ; Campagne ; Lobbying ; Programme/Projet ; Assistance/Conseil

Program Details

QUE FAISONS-NOUS ?
a) Environnement
Forêt/Climat/Faune,Flore
📷
Protecting Environment(PEA) sensibilise et mobilise des jeunes pour faire campagne contre la déforestation, le changement climatique, la diminution de la faune et la flore dans le pool et ailleurs. Avec notre équipe et les jeunes (femmes, hommes, filles, garçons), nous plantons divers espèces d’arbres : acacia, eucalyptus, moringa …Ceci est aussi une contribution pour réduire les émissions liées à la dégradation et la déforestation, pour créer des forêts artificielles, conserver les 2/3 du couvert forestier de la République du Congo.
Nous menons des enquêtes pour évaluer l’état des écosystèmes forestiers de Pokola, du pool et ailleurs, nous animons des réunions avec des jeunes pour comprendre les raisons pour lesquelles, plus de 50% des jeunes de Matsoula ont pour activité principale la fabrication du charbon de bois, ensuite avec l’appui des chefs de village, nous les sensibilisons sur les effets de la fabrication du charbon de bois sur la santé et l’environnement, en leur demandant eux même de les identifier : maladies pulmonaires ; disparitions des gros mammifères comme le hérisson et le Porc épic ; diminution de la faune et la flore en général ; infertilité et appauvrissement du sol ; les émissions de CO2 et pollution de l’air. Enfin, nous les aidons à rechercher des solutions durables dans une démarche de co-construction. C’est en cela que notre travail promeut les ODD 13 et 15 créées par l’ONU.
Eau et Assainissement/Hygiène, Santé et Environnement
📷
Protecting Environment(PEA) mène des études et enquêtes dans les quartiers défavorisés de la République du Congo comme Kingouari, afin d’évaluer ceux qui n’ont pas accès aux services d’hygiène, santé et environnement ou ceux qui n’ont pas accès à l’eau et assainissement. En effet, nous le réalisons avec l’appui des mairies des arrondissements/chef de quartier/chef de bloc et nous sensibilisons les ménages sur l’importance d’avoir des latrines modernes, de vivre dans un environnement sain, satisfaisant et durable.
Nous animons des réunions avec les chefs de blocs et de quartiers pour identifier leurs problèmes et besoins prioritaires, afin de les conseillers et assister dans la recherche de solutions.
Nous organisons aussi des concertations, associées à des diagnostics, en réponse aux demandes des écoles démunies, afin de les aider à identifier leurs problèmes prioritaires, d’une part et de les accompagner dans la recherche de solutions réalistes, d’autres parts qui sont souvent soit les plaidoyers auprès des autorités locales, soit le management des projets (incluant la recherche de financement). Toutes les parties sont associées dans ces concertations : Association des parents d’élèves, Elèves, Directions des écoles. Toutes ces actions sont aussi des moyens pour contribuer aux ODD 1 et 6.
Pollution de l’environnement (sol, eau, air)
📷
Protecting Environment assiste les riverains de Brazzaville et Pointe Noire dans la surveillance des eaux (Océan atlantique de Pointe Noire, fleuve, lac…), une fois des cas de pollutions identifiées (déchets pétroliers, plastiques, déchets industriels…), nous mobilisons les jeunes et sensibilisons les influenceurs tels que les conseillers et les directeurs de cabinet des ministres sur les menaces et les effets sur la biodiversité et la santé de la population Congolaise, nous sensibilisons aussi les ONGS travaillant dans l’environnement, le développement durable et les droits humains pour qu’ils nous aident à relayer notre action de dénonciation et de plaidoyer à une grande audience.
Nous menons des enquêtes sur le travail des gouvernements européens en matière de qualité de l’air, souvent très avancés par rapport aux gouvernements africains, nous analysons les résultats et nous les comparons avec le travail des gouvernements de l’Union Africain, a priori le gouvernement de la République du Congo. Nous utilisons l’analyse SWOT (Force, Faiblesse, opportunité, menace), pour identifier ce qui n’est pas encore fait en la matière en République du Congo, et proposer les mesures correctives, pour lutter efficacement contre la pollution de l’air, qui a des effets négatifs sur l’environnement : salissure des bâtiments et monuments ; pluie acides ; diminue la photosynthèse et le rendement agricole. Par ailleurs, Elle occasionne les effets négatifs suivants sur la santé de l’homme : des cas d’asthme ; cancer du poumon et des infections respiratoires. A cet effet, nous faisons du lobbying et effectuons des actions de plaidoyer auprès du Conseil Economique et Social(CES) de la République du Congo « 5ième Institution gouvernementale », qui nous appuie dans la démarche en déployant les moyens nécessaires. Ce qui est en d’autres termes notre contribution aux ODD 9 et 14 de l’ONU.
Agriculture durable/Recyclage des déchets, compostage
📷
Protecting Environment organise des concertations avec les petits agriculteurs de la République du Congo qui sont souvent associées à des études ou diagnostics, pour identifier leurs problèmes et besoins prioritaires ou alors les freins à leur développement. Le besoin prioritaire qui revient ces derniers temps dans le discours des responsables des coopératives est les intrants biologiques (le compost). Enfin, nous les assistons et les conseillons dans la recherche des solutions efficaces que nous planifions ensembles, qui peuvent parfois être le management des projets dans toutes ces étapes, dans une démarche de co-construction, incluant la recherche de financement.
En lien avec l’agriculture durable, conscient que c’est toute la chaîne qui doit s’investir, nous sensibilisons les ménages et les collecteurs de déchets à contribuer à la gestion durable des déchets, en adoptant des comportements responsables et cesser de jeter les ordures dans les artères, les coins et recoins des rues. Car, la prolifération de ces aires de déchets constitue un véritable vecteur de maladies comme le paludisme…Nous conseillons et sensibilisons les entreprises à s’investir dans le recyclage des déchets qu’elles produisent, car la gestion durable des déchets n’est pas que l’affaire des collecteurs des déchets, mais c’est aussi l’affaire des entreprises, des ménages, des agriculteurs…Enfin, c’est l’affaire de tous. C’est notre manière de promouvoir les ODD 2 et 12 de l’ONU.
b) RSE
📷
Pendant plusieurs années, les entreprises ont souvent réalisé leurs activités sans être encadrés par des outils qui les pousseraient à rendre compte de leurs actes. Quand bien même la nature, la manipulation et le stockage de leurs produits ont parfois eu des impacts négatifs sur le climat, l’eau, l’air, le sol, la biodiversité et la santé de l’homme.
Plusieurs faits marquants montrent que les activités des entreprises ont souvent des impacts négatifs sur l’environnement et l’homme (d’après plusieurs défenseurs de l’environnement et des droits de l’homme) ;
La catastrophe de Seveso en 1976, à l’usine IGMERA dédiée à l’industrie pharmaceutique : Un réacteur chimique de production de trichlorophénol a connu un incident grave, la température s’élève en effet jusqu’à 220° provoquant la production de dioxine. Dont un nuage toxique se répand sur la ville provoquant la mort de nombreux animaux et l’apparition de lésions cutanées graves.
En décembre 1984, à Bhopal, en Inde, un nuage toxique d’un des gaz les plus dangereux (25 tonnes d’isocyanate de méthyle gazeux) s’échappe d’une usine filiale de la multinationale américaine Union Carbide et la catastrophe fait 2300 morts,300 000 blessés dont 12 000 graves.
Au Congo Brazzaville, entre 2007 et 2009, la multinationale ENI a utilisé la pratique de la torchère sur le site de M’Boundi où le volume de gaz brûlé s’élève à plus de 1 milliard de mètres cubes par an.Or, l’utilisation de cette pratique ne fut pas anodine pour l’homme et l’environnement. Puisque les communautés proches du site de M’Boundi , victimes de la pratique de la torchère ont témoigné que la mise en œuvre de cette pratique a eu un impact négatif sur leur santé : problèmes respiratoires, bronchites, violents maux de tête, infection de la peau et d’autres maladies. Elle a aussi eu un impact négatif sur l’environnement : pollution de l’eau et des récoltes.
Face au contexte décrit ci-dessus, de 2014 à 2016, Protecting Environment a conseillé, assisté et plaidé pour la mise en place de 03 organes de gestion du programme relatif à la promotion de la Responsabilité Sociétale des Entreprises en République du Congo( PRSEC ) « que nous avons conçu pour le compte du CES ». Ces organes sont : le Haut-commissariat stratégique(HCS), la plate –forme RSEC et le comité éthique gérant le label RSEC. Grâce à notre plaidoyer porté par le CES, le
Ministère du Développement Industriel et de la Promotion du Secteur Privé(MDIPSP) avait pris le 04 septembre 2014, la note de service N° 1431/MDIPSP/CAB, mettant en place une commission chargée de l’organisation d’un séminaire d’appropriation national, des concepts de la RSE.
Depuis 2016, Protecting Environment mène des actions de plaidoyer auprès du gouvernement pour renforcer les actions passées, étendre la promotion de la RSE en République du Congo, il s’agit des plaidoyers :
§ Plaidoyer auprès du Ministère de l’Economie Forestière pour la mise en place d’un système national de contrôle RSE dans le secteur Forestier ;
§ Plaidoyer auprès du Ministère des Mines et Géologie pour la mise en place d’un système national de contrôle RSE dans le secteur Minier.
Toutes ces actions sont menées via les 7 questions centrales de l’ISO 26000(Gouvernance, Droits de l’Homme, Relation et condition de travail, Environnement, Loyauté des Pratiques, Questions relatives aux consommateurs, Communauté et développement local), sachant que la RSE est un outil qui couvre pratiquement toutes nos thématiques et rend nos actions plus efficientes.
Primary Issue
Pollution
Secondary Issue
Climate Change
Address
À côté de l'école Française Saint-Exhupery,Dans l'enceinte de l'Imprimerie Nationale
Brazzaville, RC 14 258
République du Congo
Social Media Links